Hygrométrie et température

Publié le par Ecotherm

L'hygrométrie (oui, oui, hygrométrie, et non hydrométrie) est la mesure de l'humidité présente dans l'air. Elle est un élément souvent négligé et pourtant essentiellement pour mesurer la qualité de vie à l'intérieur d'un logement.

En effet, une pièce dont l'hygrométrie est trop importante entraînera des moisissures, voire la survenue de champignons dévastateurs pour un habitat, le plus connu étant la mérule pleureuse. Paradoxalement, le taux d'humidité relative dans l'air augmente avec la baisse des température. C'est pourquoi le brouillard se rencontre plutôt l'hiver et tend à se dissiper en journée, avec l'augmentation des températures.

Pour maîtriser l'hygrométrie de votre habitation, pensez à aérer régulièrement. Un chauffage électrique performant n'aura pas d'incidence marquée sur l'humidité de l'habitat, bien que les convecteurs sont réputés assécher l'air (rien de prouvé à 100% à ce jour). Vous pouvez aussi installer un système de VMC, ou Ventilation Mécanique Controlée. 

Commenter cet article